Home L'actuA la une Ça partage l’été aux Izards

Ça partage l’été aux Izards

by Nabil

La programmation garnit les panneaux de chantiers : « Un été en partage », c’est le nom de cette initiative conduite par plusieurs acteurs de terrain du quartier des Izards – Trois Cocus, mobilisés pour proposer une série d’événements durant l’été. Chouf Tolosa a recueilli leurs témoignages autour d’une soirée grillades musicales.

Grillades, échanges et discussions, mercredi soir sur la place Micoulaud aux Izards (©Nabil)

Ce mercredi soir, 15 juillet, Joëlle, du centre d’animation des Chamois, explique le sens de cette proposition d’activités artistiques et culturelles faite aux habitants du quartier : « Je me suis inscrite dans ce partenariat qui s’est monté pendant le confinement en prévision de ce qu’allait être l’été à Toulouse, et notamment aux Izards ». Elle a ainsi proposé à la compagnie Sputnik d’intervenir avec leur projet Correspondances.

Il s’agit d’interroger les habitants sur leurs demandes autour de comment transformer le monde de manière imaginaire. « Y’en a qui ont demandé un arbre géant sur la place Micoulaud par exemple », illustre-t-elle. Le centre d’animation va aussi proposer des ateliers artistiques et ludiques, BD Mangas, rap assisté par ordinateur, créations de jeux vidéos, et clôturera le mois avec un ciné plein air. Sur le fonctionnement, Joelle est enthousiaste : « c’est super intéressant parce qu’on se voit quasi tous les jours avec tous les partenaires, avec une partie des habitants. L’aspect informel et un peu improvisé de la démarche me plaît beaucoup aussi. »

Céline, du Centre social, revient sur la dynamique originale qui a émergé durant le confinement afin de ne pas perdre le lien entre les partenaires. « Au fur et à mesure des échanges et visios, on est partis sur ce projet, on anticipait le fait que les gens ayant été confinés pendant deux mois et demi, allaient vouloir se rassembler et partager des moments festifs entre eux ». Et en effet, dès le déconfinement au mois de mai, les demandes ont émergé pour savoir ce qui allait être mis en place sur l’espace public pour les habitants avec une forte attente sur des moments de convivialité : repas partagés,  musique, concerts et une attention particulière pour les enfants.

Et à venir jeudi 16 au soir, au même endroit, la projection d’un concert de Cheikha Rimmiti (©Nabil)

Tayeb, de l’association Tactikollectif, poursuit sur le volet culturel. Pour lui, c’est un travail militant et un enjeu important sur les quartiers populaires. Il est aussi à l’initiative et témoigne de l’importance de faire vivre cette notion de partage : « Je suis convaincu que c’est par l’initiative des gens, dans leur vécu, dans leur quotidien, dans leur environnement, qu’on va changer et bouger les mentalités et les choses, moi je suis là pour accompagner ces initiatives, en étant au milieu du quartier ; y’a pas un souci, les gens sont là ».

Yamina, de l’association d’habitantes Izards Attitude, conclut : « On a décidé de faire des actions pendant l’été parce que beaucoup de familles ne partent pas en vacances, et ont besoin un peu de sortir, de se retrouver et de passer des moments conviviaux. »

Beaucoup témoignent du fait que les habitants des quartiers ont subi le confinement lié au Covid-19 de plein fouet. Les restrictions gouvernementales ont décalé le début de la programmation qui devait commencer le 5 juillet. « On fait aussi des sorties, on emmène les enfant en séjour dans le cadre de l’aide aux devoirs, rajoute Yamina. Et voilà, c’est toujours complet, les gens ont besoin de sortir, de s’amuser un peu, de respirer »

La programmation est dense jusqu’au 31 juillet, avec le rattrapage de la fête du quartier qui se déroule traditionnellement en juin, et qui aura lieu le 24 juillet. Beaucoup de partage donc, et de fête, en perspective.

Et dès ce jeudi soir, un nouvel événement aura lieu dans le quartier, avec la projection d’un concert de Cheikha Rimmiti, la patronne du raï algérien !

0 comment
0

Related Articles

Leave a Comment