Home L'actuA la une « On va prendre les problèmes pour de la rigolade… »

« On va prendre les problèmes pour de la rigolade… »

by Nassima

L’humoriste toulousain Jocerand Makila sillonne actuellement la France pour jouer son premier spectacle intitulé « Un humoriste originaire d’Angola ». Il se produira le 21 mars à la chapelle Saint-Michel à Toulouse. En attendant de pouvoir le découvrir sur scène, Chouf Tolosa a rencontré ce jeune talent. 

Le jeune humoriste a déjà obtenu plusieurs prix et récompenses.

Chouf Tolosa: Jocerand, peux-tu te présenter et nous dire comment tu as débuté dans l’humour et cinéma ?

Jocerand Makila: Je m’appelle Jocerand Makila. J’ai 23 ans. J’ai grandi à Toulouse, dans le quartier d’Empalot et je suis originaire d’Angola. J’ai débuté avec l’association « J’ouvre l’oeil » en réalisant des courts-métrages et je me suis également produit sur scène dans des MJC de quartier comme la MJC Empalot. En parallèle, j’ai pris des cours de théâtre au Théâtre Jules Julien et aujourd’hui je poursuis mon apprentissage avec l’association Comédie Plus, à Toulouse.

Tu joues actuellement ton premier spectacle intitulé « Un humoriste originaire d’Angola » un peu partout en France. Comment t’es-tu lancé dans le stand-up ?

Pour moi, l’élément déclencheur a été le film de boxe « Ali », avec l’acteur Will Smith au moment où il lève les bras en signe de victoire face au public. C’est ainsi que j’ai eu envie de me rapprocher du public et de monter sur scène. J’aime faire rire et j’adore écrire. Je ne cherche pas à copier. Ma devise est : « il vaut mieux échouer en étant créateur plutôt que réussir en étant un tricheur »

De quoi parles-tu dans ton spectacle ?

De mon parcours en tant qu’humoriste, de ma culture franco-angolaise, de mes souvenirs d’enfance, de l’Angola… J’ai beaucoup de compassion pour mes ancêtres. Je suis aussi inspiré par des situations du quotidien. Mes sketches s’adressent à tous : enfants, adultes et personnes âgées.

Tu t’es également lancé dans une carrière d’acteur. Quels sont tes projets à venir ?

Je joue dans la web série parisienne « J’sais pas vous mais » de Fabien Tucci, Jennifer Fontaine et Claude. J’ai également eu la chance d’être figurant dans la série TV parisienne « Tu préfères ». D’ailleurs, j’ai récemment appris que cette série allait être projetée à Lille dans le cadre du “Festival International Série Mania” le jeudi 26 mars et elle devrait être diffusée prochainement sur la chaîne Arte. En parallèle, je prépare un film de boxe.

Tu es toujours positif dans tes publications sur les réseaux sociaux…

Je cultive l’art de ne pas me prendre la tête avec les problèmes du quotidien… Il faut savoir sourire et avancer.

Après avoir été reconnu « Talent de la diversité 2019 » par la ville de Toulouse, tu as reçu les vœux du Maire ainsi que ses encouragements pour la tournée de ton spectacle. Sans oublier les nombreux prix que tu as obtenu lors des concours et festivals auxquels tu as participé…

Je suis très content et fier mais ce n’est encore que le début. Je garde les pieds sur terre. J’ai encore beaucoup de chemin à parcourir et j’ai encore beaucoup à faire.  

Bientôt un nouveau spectacle…

Tu es déjà en préparation d’un nouveau spectacle qui sortira en 2021 et qui s’intitule « Santé d’acharné ». Ça en est où ?  

Il est quasiment en fin d’écriture et déjà en rodage. Je me suis inspiré de plusieurs sujets du quotidien ordinaire lié à l’humour d’observation. J’évoquerai les problèmes qu’on peut vivre mais qu’on peut aussi surmonter si l’on reste positif. On va prendre les problèmes pour de la rigolade !

Tu participes à de nombreux évènements caritatifs. Tu peux nous en dire un mot ?

Je participe à l’évènement Festi’couleurs organisé chaque année par l’association A.K.E de Magloire Sitou (1). Je soutiens aussi des associations comme les Enfants de Man (2) dirigée par Marie Louh ou encore l’association Fegaye (2) dirigée par Gnadang Ousmane. D’ailleurs, le 21 mars prochain je monterai sur scène pour cette association. D’autres comédiens seront présents. Et je tiens aussi à rendre hommage à Thomas de l’association « les coccinelles rouges pour Thomas ». Thomas était un jeune qui souffrait de la leucémie et malgré cela il ne se plaignait jamais, tout en ayant le courage d’avancer avec le sourire. C’est un petit jeune qui m’a beaucoup inspiré tout comme sa mère Sabine qui ne cesse de se battre. Ils ont énormément de mérite.

Jocerand Makila se produira le samedi 21 mars à la chapelle Saint-Michel, à Toulouse. Il jouera également les samedi 25 avril & dimanche 26 avril au Théâtre 2 Acte, à Lyon et le samedi 13 juin au Petit cabaret de bonne garde, à Nantes. Enfin, vous pouvez le retrouver en Suisse, le vendredi 22 mai & le samedi 23 mai au café-théâtre le Strapontin.

Ici, le lien de l’événement FACEBOOK

Pour garder le contact et suivre son actualité: page Facebook ou instagram Jocerand Makila.

  • (1) : Festi’Couleurs est un évènement permettant de découvrir des artistes toulousains -musiciens, chanteurs, comédiens, auteurs, peintres et danseurs.
  • (2) : Les enfants de Man est une association qui promeut l’éducation en Côte d’Ivoire, au travers de dons et construction d’écoles. Man est une grande ville de l’ouest de la Côte d’Ivoire, situé dans la région du Tonkpi.  
  • (3) : L’association Fegaye a pour objectif de favoriser l’éducation et la formation pour toutes et tous, notamment des filles, en Afrique. Les actions sont menées dans le village de Guindi, dans le sud-ouest du Tchad.
0 comment
0

Related Articles

Leave a Comment