Home Non classé Chouf Tolosa c’est quoi?

Chouf Tolosa c’est quoi?

by La rédac Chouf Tolosa

Juin 2019 – par le comité de rédaction


Chouf Tolosa, webjournal toulousain gratuit, se lance en juin 2019. Il entend proposer le plus régulièrement possible un autre regard sur la ville, ses quartiers populaires et ses cités. Ou plutôt d’autres regards, au pluriel, comme il y en a tant, aiguisés aux quatre coins de la Reynerie, des Izards, d’Empalot, de la Faourette, de Bagatelle, de Negreneys, de la Gloire…

Le constat de départ est que l’image des quartiers véhiculée par la presse dominante est encore aujourd’hui trop souvent la même : faite de clichés, de faits divers sensationnalistes et stigmatisants, véhiculant un récit violent et anxiogène, en décalage avec les réalités vécues par beaucoup d’habitantes et habitants. Face à ces regards biaisés, Chouf Tolosa entend redonner la parole à celles et ceux qui vivent dans les quartiers.

« Chouf »: un mot d’arabe passé dans le langage courant de ce pays. C’est ainsi que l’on appelle dans les cités les jeunes guetteurs du trafic. Mais avant cela, c’est une injonction à l’ouverture et à la découverte : « Regarde ! », « Vois ! »« Tolosa »: notre ville, en occitan et avec cette petite sonorité espagnole, deux marqueurs historiques de Toulouse.

Ce titre, dégoté et validé par le comité de rédaction, est le fruit de longues heures d’échanges et de discussions. Il signe un projet né de la rencontre de l’association Tactikollectif et d’un journaliste indépendant ayant en partage cette volonté de rendre possible l’éclosion d’un média portant un récit de l’intérieur des quartiers populaires de Toulouse. Après un semestre d’atelier-journalisme durant lequel un groupe de personnes motivées (de 17 à 30 ans) se sont réunies une fois par semaine pour acquérir quelques techniques de base, le projet a avancé pas à pas. Depuis février, le rendez-vous d’atelier hebdomadaire s’est mué en conférence de rédaction.

On y débat chaque semaine des sujets à traiter dans le journal et de la forme des articles qui y seront publiés. Le comité de rédaction réunit entre 4 et 10 personnes, sans limite d’âge, venues de différents quartiers de Toulouse. Depuis le début de l’aventure en janvier 2018, certaines sont parties ou se sont ponctuellement mises en retrait, d’autre sont arrivées. Mais le cap reste le même : monter un journal en ligne sur les quartiers toulousains et depuis eux. Sans angélisme, sans naïveté mais avec une bienveillance assumée.

Chouf Tolosa parlera politique, culture, sport, questions sociales et économiques. Il y aura des reportages, des interviews, des portraits et des brèves. Du texte, du son et de l’image. Des séries : un sujet décliné en 4 ou 5 articles ; du débat : la rubrique « Ma cité va clasher ». Nous souhaitons aussi proposer un « agenda des quartiers » et recenser les films et les ouvrages qui nous plaisent.

Nos ressources matérielles sont modestes mais nous sommes ambitieux et décidés à avancer avec ce que l’on est : une petite troupe motivée, décidée à durer et à s’élargir. Le comité de rédaction de Chouf Tolosa est ouvert à tout.es les toulousain.es habitant.es et ou issu.es des quartiers et de l’immigration. Et ce site évoluera au fil des semaines et des mois, nous ajouterons les rubriques et les entrées qui nous sembleront manquer, retrancherons celles qui ne nous convaincront pas, réajusterons notre offre éditoriale en fonction de nos forces, de nos capacités, de nos désirs.


Bref, Chouf Tolosa, web journal toulousain in progress, vient de naître. A très vite sur notre site.

3 comments
1

Related Articles

3 comments

Tewfik 14 septembre 2019 - 7 h 34 min

Félicitations ! ….bonne continuation !

Reply
Sala 25 octobre 2019 - 11 h 01 min

Hello,
Ce journal c comme un ptit bonheur!
un créer et un vivre ensemble aux couleurs d’ égalité
les origines non controlées
c carrément d’ actualité!
Le populaire et les quartiers à l’ honneur
la parole de chacun.e qui vibre, walou joli ce webmedia motivé
Bon vent à toi et belle continuité
Ah ce joyeux ptt air d’ un monde meilleur!

Sylsa, une habitante d’ un quartier.

Reply
Da10niho666 12 novembre 2019 - 1 h 08 min

Très bonne initiative.
Maintenant , il faudrait donner la parole au plus méritante , ceux qu’ils veulent s’en sortir réellement.
Les travailleurs, les sportifs , les étudiants et les jeunes qui ont du potentiel à exploiter.

Reply

Leave a Comment