Home L'actuA la une Des produits bios (et andalous) dans l’assiette des quartiers

Des produits bios (et andalous) dans l’assiette des quartiers

by Leïla Larabi

Jeudi 25 janvier, la Maison de quartier de Bagatelle a accueilli des acteurs de Mixagrumes et Terravie venus présenter leur récent voyage en Espagne auprès de producteurs et productrices d’Andalousie. Des habitant·es des quartiers toulousains étaient présents pour les rencontrer. En pleine crise agricole, il a été question d’accès aux bons produits pour toutes et tous. Chouf Tolosa y était.

Un buffet a précédé les échanges (Photo: LL)

Une trentaine de personnes se sont retrouvées jeudi 25 janvier à Toulouse à la maison de quartier de Bagatelle lors d’une soirée intitulée « Retour d’Andalousie ». Organisée par Mixagrumes, association toulousaine de groupement d’achat de denrées, et Terravie, qui revend des produits issus de « modes de culture respectant l’environnement avec une rémunération plus juste du monde paysan », la soirée faisait suite à un voyage en Andalousie de 5 jours, du 7 au 13 novembre 2023.

Au cours de ce séjour, les toulousain·es embarqué·es avaient pu visiter de nombreuses exploitations d’Algartobo, Sayalojga jusqu’à Jimena de la Frontera dans la région d’Algesiras en Andalousie, dans le sud de l’Espagne. C’est à cet endroit que se trouvent notamment les producteurs d’avocats, labellisés bio et fournisseurs de Terravie, Pablo Gomez et son père Antonio. Outre ces paysans andalous, d’autres producteurs ont été rencontrés au cours de ce voyage : producteurs de mangues, de fruits de la passion, d’olives, d’anones.

A Toulouse, ces fruits et légumes sont vendus et distribués par le réseau Mixagrumes/Terravie dans divers endroits de la ville. Pour les habitant·es de la zone du grand Mirail, c’est au centre social de Bagatelle que ça se passe.

Créé en octobre 2018, à Toulouse, Mixagrumes est une association construite sur le modèle du groupement d’achat. Au départ organisée autour de la commande d’agrumes auprès d’agriculteurs siciliens du Consortium Galline Félici, l’association s’est ensuite développée pour atteindre 250 foyers de mangeurs et mangeuses. Dans le même temps, Mixagrumes s’est ouvert à d’autres producteurs y compris de la région toulousaine : avocats, mangues, fruits de la passion, anones d’Andalousie, mais aussi poulets bio du Gers et miel des Hautes Pyrénées, sont au menu. 

Sur son site, l’association assure vouloir « ne pas laisser le secteur marchand comme celui de la planification étatique seuls décider de ce que l’on mange. » Pour Mixagrumes, il s’agit de « se réapproprier l’acte de s’alimenter, de penser ce que l’on mange et tout ce que cela suppose : des modes d’agriculture aux modes de transport, des enjeux d’accessibilité géographique, économique, de la gestion du temps disponible et du temps libre ou libéré pour se confronter à tous ces enjeux ».

Jeudi soir, à la maison de quartier, avant de parler du voyage en Andalousie, un buffet a été présenté pour permettre aux participant·es de goûter à des produits sains, cuisinés de façon saine et simple afin de conserver leur saveur naturelle. Il a ensuite été question de la culture des avocats, de la problématique de l’eau et de tous les enjeux autour de ces échanges afin que le consommateur toulousain puisse bénéficier des meilleurs produits. 

Le débat a été animé par plusieurs personnes qui étaient du voyage en novembre, dont Perrine Gaudé responsable de l’Animation Sociale & Solidaire des Quartiers Ouest Toulousains (ASSQOT), Fred et Isabelle Ortuño de Mixagrumes, Fab de Terravie et Yamina, habitante active des Izards (et membre de Chouf Tolosa) qui anime « Au cœur de ma cantine » dans son quartier, un autre projet concernant la nourriture saine dans les quartiers populaires. 

La soirée s’est achevée avec un quizz pour voir si les personnes présentes avaient retenu les informations données pendant près d’une heure.

2 comments
4

Related Articles

2 comments

isa O 4 février 2024 - 11 h 17 min

Bonjour et merci pour cet article! Une petite coquille s’est glissée dans les prénoms : c’est Fab de Terravie 😉 Au-delà des membres fondateurs de Mixagrumes, l’association était représentée par bon nombre de ses membres actifs actuels, j’ai nommé “la fine équipe” qui pilote depuis un an les opérations du groupement d’achat et les chantiers réflexifs du projet associatif; Il y avait également les représentants d’autres groupements d’achat engagés et qui partagent les mêmes valeurs ecologiques et solidaires sur la question de l’alimentation : Jacques et Yves de l’asso Respects Occitanie et Viviane qui anime depuis le quartier de la Cartoucherie et avec dévouement les bons plans gourmands de la liste bouche à oreille. Isa O.

Reply
Emmanuel Riondé 5 février 2024 - 17 h 49 min

Bonjour et merci de votre commentaire. On va corriger la coquille tt de suite!

Reply

Leave a Comment